1882. Un été nordique au château de Maisons

Château de Maisons, Maisons-Laffitte

12.3.-27.6.2022

Albert Edelfelt fut l’un des artistes invités au château de Maisons avec son ami Gunnar Berndtson par l’intermédiaire de leur ancien professeur, Adolf von Becker. Le propriétaire du château, Wilhelm Tilman Grommé, était lui-même peintre et souhaitait que des artistes profitent de ce lieu d’exception et y trouve l’inspiration propice à de nouvelles oeuvres.

Accompagnés de leur modèle favori, Antonia-Louise Bonjean, les peintres séjournèrent au château au cours de l’été 1882. Si Gunnar Berndtson inscrivit à trois reprises ses personnages en costume rococo dans le cadre du château, Albert Edelfelt fit poser une petite fille de Maisons-Laffitte en robe Empire dans les jardins, laissant deviner le château en arrière-plan.

De ce séjour demeure une série de photographies, prises par Louis-Amédée Mante à la demande du propriétaire, et de nombreuses mentions dans les lettres envoyées chez eux en Finlande.

Edelfelt soulignait que le peintre russe Vassili Verestchagin, dont il avait abondamment entendu parler dans l’atelier de Jean-Léon Gérôme à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, avait son atelier dans le parc du château. Verestchagin revenait avec son épouse d’un voyage en Inde et au Tibet, dont il avait ramené des vues de l’Himalaya.

L’évocation de cet été nordique permettra le retour au château de Maisons des oeuvres qui y furent produites, grâce à de nombreux prêts venus de Finlande.


Monuments nationaux magazine

N° 11, janvier-avril 2022, p. 44-49

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s