Un déjeuner chez Ledoyen, le jour du vernissage

Debout, levant sa coupe de champagne en honneur de son ami le sculpteur finlandais Ville Vallgren, Albert Edelfelt apparaît au coeur du célèbre tableau d’Hugo Birger représentant les artistes nordiques festoyant à Paris au Pavillon Ledoyen. Situé sur les Champs-Elysées, le restaurant était idéalement placé à proximité du Palais des Champs-Elysées, et permettait aux artistes de se retrouver après les vernissages du Salon des Artistes français.

Les deux hommes avaient toutes les raisons de se congratuler cette année-là : au Salon de 1886, l’Etat français s’était empressé d’acquérir le Portrait de M. Pasteur exposé par Albert Edelfelt et Ville Vallgren venait de recevoir une mention honorable pour son Portrait de M. Edelfelt et son plâtre de la sculpture Echo. Exposé lui aussi au Salon de 1886, le tableau d’Hugo Birger accréditait l’existence d’une colonie nordique soudée à Paris et de son succès sur la scène artistique française.

Ville Vallgren, Portrait d’Albert Edelfelt, 1886, FNG/Ateneum

Devenu légendaire, le portrait de groupe d’Hugo Birger, qui se représentait aux côtés de ses amis, a alimenté d’innombrables commentaires, ainsi qu’un jeu d’identification des visages. Les peintres August Hagborg et son épouse Gerda, Ernst Josephson, Carl Larsson, Georg Pauli, Hugo Salmson, Robert Thegerström, Alfred Wahlberg, Allan Österlind, les sculpteurs Per Hasselberg et Antoinette Vallgren, épouse de Ville Vallgren, du correspondant du Stockholms Dagblad Johan Christian Janzon dit Spada et du comte Horn, entourent les héros du jour.

Hugo Salmson, Un déjeuner chez Ledoyen, le jour du vernissage, 1886, Musée des beaux-arts de Göteborg.

La proximité des artistes nordiques à Paris s’accompagnait d’une sensibilité commune pour le naturalisme, alors dominant sur la scène artistique. Les oeuvres présentées lors de ce salon en témoignent.

Salon des artistes français 1886 : Hugo Salmson, Une visite chez la fermière (Musée des beaux-arts de Gand). Georg Pauli, Toilette pour la première communion (coll. part.).

Salon des artistes français 1886 : Per Hasselberg, L’aïeul. Ville Vallgren, Echo (marbre : Ateneum, Helsinki)

La présence d’Albert Edelfelt et de Ville Vallgren au coeur de la colonie scandinave est ainsi accréditée, même si leur intégration dans la société française fut particulièrement réussie.

Laura Gutman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s